Rechercher
  • Valérie Mounier

Tout savoir sur la race de chat British Shorthair

Dernière mise à jour : avr. 26

C’est l’exemple même d’une race qui est essentiellement l’œuvre de la nature car le British Shorthair est à l’origine le chat de la campagne anglaise. C’est d’ailleurs une British Shorthair qui remporta la première exposition féline en 1871 à Londres au Crystal Palace.


Ce chat de la campagne anglaise a bien failli disparaître pendant la seconde guerre mondiale. Les éleveurs eurent alors recours à plusieurs races mais essentiellement au Persan pour redonner vie à la race et arrondir le type du British. Cela entraîna rapidement l’apparition des British Longhair avec l’introduction du gène des poils longs des Persans.


Chats femelles british shorthair bleu

Côté caractère, le British Shorthair est tout en rondeur comme son physique ; c’est un chat nounours, très gentil, très avenant, un chat de famille parfait. Mais ce n’est pas un chat qui aime les bras et ça tombe bien car il est assez costaud. Il préfère partager votre quotidien, suivre vos activités, s’asseoir à côté de vous.

Il a d’ailleurs un grand cœur et aime facilement tous les membres de sa famille. Il est parfaitement adapté à la vie en appartement mais si vous lui proposez un jardin il s’avère être un très bon chasseur car il apprécie également l’extérieur qui doit être entièrement sécurisé pour le protéger des accidents et autres mauvaises rencontres.

Côté physique, le British Shorthair est un chat à poil court avec une grosse fourrure qui ressemble à un tapis de laine dans laquelle vous adorerez passer votre main. Le British est célèbre pour ses grosses joues qu’il ne faut pas confondre avec les bajoues des chats reproducteurs. Les fameuses joues sont ces petits poils taillés sur la figure qui lui donne une tête en forme de pomme qui caractérise parfaitement les British. Les oreilles sont de taille moyenne à petite, les yeux sont grands et ronds, le menton est fort et le nez doit être bien présent.

Le British n’est ni un Persan ni un Exotic avec un nez minuscule enfoncé entre les 2 yeux. Les lois actuellement en préparation en France et dans de nombreux pays visent à interdire certaines caractéristiques physiques pouvant entraver le bien-être animal. Nous y reviendrons dans un autre article.

Le corps doit être semi Cobby c’est-à-dire ni trop long ni trop court. Il est puissant et musclé, posé sur de fortes pattes ni trop hautes ni trop basses. Le corps se termine par une queue épaisse et courte. Les British selon leur sexe, leur lignée, voire selon les couleurs, pèse entre trois kilos (3 à 6 kg pour les femelles) et 8 kg (4 à 8 kg pour les mâles) mais peu importe le gabarit, le look doit se rapprocher de ce standard.


Chaton british shorthair bicolor bleu et blanc

Côté couleurs, le plus classique est le bleu mais aujourd’hui à l’instar du Persan toutes les couleurs existent offrant une diversité exceptionnelle dans la race.


Il existe deux gènes qui peuvent déterminer la couleur d’un chat uni :

  • le gène de la couleur de base (dans leur expression entière)

  • et le gène de la dilution.

Les couleurs dans leur expression entière sont : le noir, le chocolat, le cinnamon, le roux et le blanc.


Un gène peut s’exprimer qui réduit l’expression des couleurs de base. Les chats sont alors de couleurs diluées :

  • Le noir devient bleu,

  • Le chocolat devient lilas,

  • Le cinnamon devient fawn,

  • Le roux devient crème,

  • Le blanc ne change pas.

A cela se rajoute l’expression de nombreux gènes que nous détaillerons plus tard tel que le bicolore, le tabby, le point, l’argent, qui entrainent une modification de la robe du chat.

Un article à venir expliquera en détail les couleurs.


Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos dernières actualités en exclusivité, ainsi que de nombreux conseils pour prendre soin de votre chat !